ARTICLE : Design et biomimétisme

photo d'une plante carnivore

VIDEO du National Geographic (anglais)

Comment designer un immeuble qui se climatise tout seul ? 

 

Au Zimbabwe, un architecte a du s'inspirer du mode de vie des termites pour répondre aux enjeux économiques du projet (plus de budget pour la climatisation) et réussir une construction d'immeuble surprenante qui répond au besoin. Résultat : 90 % d'autonomie et 35% d'énergie consommée en moins.

L'article de l'ADN Tendance présente le projet et explique le défi du biomimétisme : https://www.ladn.eu/nouveaux-usages/maison-2050/biomimetisme-la-clim-de-cet-immeuble-est-inspiree-par-les-termites/ 

Un bâtiment au design biophilique à Mérignac (33)

 

"Avant même l’obtention du permis de construire, le promoteur a fait intervenir un écologue pour mener un audit de la biodiversité existante, identifier l’ensemble des espèces végétales et animales présentes sur le site pour prendre en compte leur préservation dans la conception du futur bâtiment. [...] Cogedim a souhaité s’inspirer des méthodes de conception biophilique. Cette démarche signifie de prendre en considération le lien entre l’homme et la nature. Cela s’illustre, par exemple, par les formes données au bâtiment, l’accès à la lumière naturelle et la vue sur la nature, les essences végétales intégrées au sein du projet, etc."

Retrouvez l'article complet : https://www.constructioncayola.com/batiment/article/2021/06/03/134710/batiment-design-biophilique-merignac

Biomimétisme : l'armée américaine s'intéresse aux écureuils

 

"La nature fait bien les choses et dans ses innovations l'Homme a bien cerné l'avantage à la reproduire. C'est ce qu'on appelle le biomimétisme et ses applications sont nombreuses dans tous les domaines et notamment dans celui du militaire. C'est ainsi, qu'aux États-Unis, les chercheurs de l'université de Californie à Berkeley ont pris comme modèle l'écureuil afin de concevoir des robots de combat ou de sauvetage plus performants. Des robots capables d'évoluer de façon autonome quelle que soit la nature du terrain.

Le rapport avec l'écureuil ? L'animal évalue les obstacles et prend des décisions en une fraction de seconde pour sauter de branche en branche. Malgré ses manœuvres périlleuses, il ne tombe pratiquement jamais. Et quand bien même, il parvient toujours à s'agripper pour ne pas chuter."

Source : Biomimétisme : l'armée américaine s'intéresse aux écureuils (futura-sciences.com)